Sex and The City, série culte!

Publié le par Clem

Quand on commence à sortir tout doucement de l'adolescence et qu'on sent que (bientôt!) il ne nous restera qu'une seule décennie avant la trentaine, il y a un rite absolument fondamental par lequel toute jeune femme doit passer pour s'y préparer moralement : regarder "Sex and The City"!
 
Pour celles (et ceux) qui ne connaitraient pas LA série qui a lancé le genre des femmes célibataires et qui en sont fières (bien avant ces "Desperate Housewives" et toutes leurs copines) je vous invite à regarder les six saisons et viiiiiiite! Sinon, impossibilité de comprendre et mon blog et moi...
Pour les autres qui sont des spectatrices assidues de nos quatre New-Yorkaises à la recherche du grand amour, je tiens tout de suite à m'excuser si vous n'êtes pas d'accord avec les propos qui vont suivre. Je sais que certaines fans n'aiment pas, mais alors vraiment pas, qu'on touche à leur série! Mais tant pis, je me lance!

On connaît toutes des Carrie Bradshaw, des Samantha Jones, des Charlotte York ou encore des Miranda Hobbes, en devenir ou en puissance. Ca c'est parce que Candace Bushnell, l'auteur du livre Sex and The City (et qui est un auteur génialissime) sait croquer à merveille toutes les facettes de la gente féminine et sait les réinterpréter à travers quatre personnages plus différents les uns que les autres.
Mais ça ne relèverait pas du kitsch tout ça? D'un côté la bourgeoise coincée s'oppose à la mante religieuse pendant que les deux spirituelles, l'une comique et l'autre cynique se complètent. Quatre personnages différents?
Ces quatre femmes ne seraient-elles pas tout simplement les différentes facettes d'une seule et même femme?

Charlotte. Elle est la plus farouche protectrice de la vertu féminine et représente la femme romantique et naïve qui a besoin d'un homme pour s'accomplir. Elle est un peu la rêveuse, celle qui croit en l'amour avec un grand A, celle qui croit en l'âme soeur et au prince charmant, bref une adolescente attardée! Justement, c'est ce que Charlotte nous rappelle à toutes, quand nous étions naïves et que nous croyions que les hommes n'étaient que des Roméo parfaits, lorsque nous étions ados! Rappelez-vous ce bon vieux temps, lorsque "amour" rimait avec "pour la vie" et qu'on se rêvait à croire que notre premier amour serait celui de notre vie....  Coïncidence si elle tient une galerie d'art! Pas tellement. L'art c'est le rêve, la représentation idyllique (ou non) de la vie, l'art est le métier des rêveuses par excellence! Charlotte ne serait-elle pas cette ado, que nous avons toutes plus ou moins été, enfermée dans le corps d'une femme de 33 ans?

Miranda. Miranda c'est la femme cynique, accomplit
professionnellement, qui ne se laisse
pas faire par les hommes et qui sait se défendre! Elle est un peu celle que l'on devient après notre premier chagrin d'amour, lorsque plus rien n'a de sens, qu'on devient aigrie et cynique et qu'on se plonge dans le travail sans relâche pour tenter d'oublier.... Elle est là pour nous rappeler la promesse qu'on s'est faite à nous-mêmes : plus jamais je ne me ferai avoir, plus jamais je ne me laisserai faire!
Et ce n'est pas un pur hasard si elle est avocate : elle représente la femme juste et qui devrait toujours avoir raison, celle a qui on demande conseil, parce qu'on sait qu'elle est une femme forte!

Carrie. Elle est la femme qui fait semblant d'être bien dans ses Manolo
et qui en fait se pose des tas
 de questions. Carrie représente la femme qui a appris de ses expériences, qui en a tiré des leçons, et qui tente d'aller de l'avant. Ce n'est peut-être pas par hasard (non plus!) si dans la série elle est écrivain, car elle est celle qui se base sur son vécu avec les hommes pour enfin trouver la relation parfaite. Dans la série, la chronique de Carrie est une sorte de Bible pour les New-Yorkaises célibataires, tout comme nos expériences passées sont nos Bibles personnelles.


Samantha. Samantha c'est une partie de nous même à laquelle on a
toutes eut à faire un jour ou l'autre. Elle représente nos folies, de jeunesse ou non, nos interdits et tellement d'autres choses qu'il m'est impossible d'aborder ici. On a toutes, à un moment ou un autre, eut envie de braver ses interdits, de se libérer comme jamais et d'enfin dire "oui" au lieu de dire "non"! Samantha c'est la folie pure et simple, ce démon qui sommeille en nous et qui risque de sortir à n'importe quel moment... Un peu à l'image des trois autres, le métier de Sam (attachée de presse) la complète idéalement : ouvert, changeant et sociable!

Toute femme s'est un jour sentit (ou se sentira) tour à tour Charlotte, Miranda, Carrie puis Samantha, comme si on avait donné des prénoms aux différents stades par lesquels passent une femme, aux différents moments de la vie d'une femme. Et c'est pour cela qu'on se reconnaît tellement en elles et qu'on aime tant leur humour : c'est parce qu'elles nous ressemblent.

Et vous, vous sentez-vous Charlotte, Miranda, Samantha ou bien Carrie?

"Bien sûr que je connais tes amies! Charlotte c'est la petite brune, Miranda la rouquine et Samantha c'est l'emmerdeuse"
(Mr Big dans Sex and The City)

Publié dans My Universe

Commenter cet article